27-01-06

La nouvelle Toscane

Hah, il ne faut pas grand chose pour me rendre heureux. De la bonne bouffe (comme nous tous, obsédés de la fourchette chez Mmmmh), la bonne compagnie et surtout du bon vin ! Et mercredi j’étais très heureux. Surtout grâce à la découverte d’un vin exceptionnel. Dans un petit resto/winebar à Uccle (café al dente ?!?) en commandant le vin je demande au patron de me conseiller. Un sommelier qui ce fait conseiller pour le vin? Eh oui, je fait toujours ça. C’est un bon truc pour savoir si le responsable et un passionné ou un restaurateur qui ne pense qu’à vendre. Je lui demande son fin préféré et il m’apporte... « RIPA » A tomber par terre ! Et c’est bien normale, c’est un vin Toscan (et tout ce qui est Toscan est formidable) de la nouvelle région pour des vins de qualité: la Maremma. Véritable ‘El dorado’ viticole, de nombreux grande ‘star’ du monde du vin font l’éloge de ce lieu enchanteur au sud de la Toscane.  (la suite plus tard)

20:01 Gepost door Patrick | Permalink | Commentaren (1) |  Facebook |

19-01-06

In vino veritas

Lundi dernier, c’était le grand retour des cours publics chez Mmmmh, et notamment des cours de vins. (pas la peine de mentionner le cours de friture de nems au même moment). Et pas la peine de dire que c’était foule !!! (comme vous pouvez le voir sur la photo.) Pas facile de gérer un tel succès, mais on survie.;-)   

Un petit overbooking a fait qu’on était un peu plus nombreux, mais bon, plus on est, plus on se marre. C’était aussi l’inauguration du nouveau ‘BA-BA du vin’, new and improved, fruit d’un joint-venture entre François, votre serviteur et notre directeur artistique/écrivain maison, Carlo. Plus structuré, plus ‘to the point’ que le précédent et accompagné d’une belle dégustation. On a comparé des vins du nouveau monde avec des Meursault et Crozes-Hermitage, et j’étais étonné de constater que la préférence de la plupart des participants allait plutôt vers ces vins ‘modernes’ que leurs contreparties traditionnels, vins de (grands) terroir. Je me demande toujours pourquoi ces vins ‘techniques’, plus facile à produire en masse, économiquement beaucoup plus intéressant, remportent systématiquement plus de succès que des produit artisanaux, rares, fait avec amour.... Ou n’est-ce qu’une question de perception ? Je m’explique : ces vins massifs, aux arômes explosifs et plaisants, sont ‘programmés’ pour plaire....immédiatement, au premier nez. Mais si on creuse un peut, on constate bien vite que derrière cette première impression, il n’y a rien d’autre. Tandis que, ceux que j’ai qualifiés comme vins de terroir, ont une profondeur, le bouquet change, évolue après un certain temps, et surtout, ils ne lassent pas après le deuxième verre. Enfin, c’est une question qui n’a pas une réponse facile. On retiendra surtout que : ‘le goûts et les couleurs,....’

19:32 Gepost door Patrick | Permalink | Commentaren (2) |  Facebook |

05-01-06

Patoche 2, le retour

Surtout le retour, pas tellement une deuxième version de moi-même qui ne serai qu’une pâle copie de l’original. Il peut y en avoir qu’un comme moi (heureusement dirons certains, n’est-ce pas Touta ?).

Ces semaines de silence radio étais notamment dû a un boulot énorme que décembre m’a réservé (ainsi qu'a tout les Mmmmhiens d’ailleurs). Un défilé incessant de participants (bourrés parfois), chefs (aussi), de sommeliers (tout le temps) et d’assistants pendant 3 semaines d’enfer. Mais on a survécu. Mais pour quoi ? Pour constater que personne n’a trouvé ce que j’ai mis dans ma casserole !! Bien que j’ai eu des suggestions très folkloriques il n’y a personne qui ne s’est approché ne fus que d’un poil de la bonne réponse.

Eh bien, il est temps de vous dire enfin, après tant de suspens, ce 6 janvier ce qu’on aurait pu gagner....

 

Et oui, une unique photo des rois mages, Jepior, Fransard et Pastazar.


19:15 Gepost door Patrick | Permalink | Commentaren (1) |  Facebook |